Le président 2011

Le président 2011
1 partie de l'asso. Cliquez ^dessus

Bienvenue sur le blog de l’association de citoyens "Vivre Ensemble" à Castelsarrasin

Cette dernière regroupe des personnes de sensibilité de Gauche, bien au-delà des partis politiques.
Elle accueille des militants ou non qui ont en commun les mêmes valeurs.
VIVRE ENSEMBLE, dans son quartier, sa ville et les communes voisines....
Vous êtes conviés à FAIRE VIVRE les débats sur ce blog, où vous pouvez vous exprimer sur les sujets d’actualité locale, régionale, nationale... et plus...
Pour rester dans le minimum de correction des bloggeurs, un modérateur prendra soin de supprimer les messages irrespectueux.

Vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : vivre.ensemble.castelsarrasin@gmail.com

"Quand le gouvernement viole les droits du Peuple, l'insurrection est

pour le Peuple et pour chaque portion du peuple le plus sacré des droits,

et le plus indispensable des devoirs"

Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 24 juin 1793


samedi 4 septembre 2010

Echos des réunions de quartier à Castelsarrasin.


Echos des réunions de quartier à Castelsarrasin.
Printemps 2010
Réunions d’information plutôt que débats me semble-t-il; cependant on y entend l’expression d’inquiétudes, d’interrogations, de désaccords parfois.
Qu’y avons nous appris?
Point commun à toutes les réunions : présentation du budget de la commune, sans préciser les votes en CM. En gros, 18 M. € (+ 2,15 %) pour le fonctionnement, dont 51 % constituent la charge du personnel communal qui a augmenté de 3%, et 6 M € pour l’investissement « pour faire travailler les entreprises locales ».A cela il faut ajouter 10 M € pour les budgets annexes (eau, restauration, abattoir, cinéma, espace Sarrasin, transport Tulipe)
Concernant les gros investissements, il y a pour cette année :
  • Le démarrage des travaux de la Place du Château , pour lesquels nous avons voté contre une première fois, puis avons refusé de participer au vote la fois suivante puisque la facture n’était pas revue à la baisse comme nous l’avions exprimé,
  • Le Club-House du rugby pour lequel le maire met en avant la nécessité d’un ascenseur pour l’accès des handicapés au promenoir,
  • La classe complémentaire à Gandalou, projet de 0, 45 M. € que nous soutenons,
  • La poursuite de l’assainissement et de la viabilisation (voierie, assainissement, espaces verts) du lotissement de Gandalou ( dite « terrain Butagaz ») pour loger les familles de militaires pour un coût de 1,6 M€ (: 41 lots à construire ayant des surfaces allant de 700 à 1700 m2 et un coût de l’ordre de 45 €/m2..
  • L’aménagement de la ZAC de Terre-Blanche (23 ha) pour disposer d’un espace de qualité offrant des services qui n’existent pas à Castel, incluant la création du rond-point Leclerc-T.Blanche tant débattu en 2008 (0,5 M€ d’aménagement routier).
Ici, le maire serait favorable à la création d’un cinéma multiplex pour que les Castelsarrasinois disposent, comme les Moissagais, d’une programmation diversifiée de films sans pour autant abandonner le Vox (cinéma municipal) qui sera doté d’un projecteur numérique et pourra poursuivre sa vocation de cinéma d’Art et Essai . Quand on sait qu’actuellement la fréquentation ne permet de couvrir que la moitié du budget de fonctionnement, qu’en sera-t-il quand il sera cantonné à la seule projection de films d’auteur et en concurrence avec la programmation commerciale.
Pourquoi ne pas jouer plutôt la complémentarité avec la ville voisine en matière de distractions pour les jeunes ? je suggèrerais plutôt un bowling …..
A Terre Blanche encore (car il faut bien meubler la zone …), M . le Maire suggère des restaurants, des animations de loisirs pour les enfants, « comme dans les grandes villes »… Pourquoi donc tout sortir des murs de la ville alors que l’on enjolive la Place du Château. ? La ville n’a plus de sens alors …
Nos impôts ne suffiront pas à entretenir tous ces espaces
Une autre question est posée maintenant : où positionner la prochaine aire des manèges et caravanes des forains de la St Alpinien ? Pourtant le site avait été déterminé, mais il semble qu’il soit difficilement aménageable pour supporter de lourdes charges : c’était dans le quartier de Trescassès ou Pordeguy ...
« Pourquoi par au bord du canal » a-t-il été suggéré; mais déjà des réclamations se font entendre ? Pour ma part, je suggèrerais de réserver un espace parking à Terre Blanche qui pourrait être dévolu à cet usage pendant 2 semaines dans l’année, le restant, utilisé en parking pour les clients de la zone commerciale, puisque l’avenir est dans la consommation... !
Au passage, Gifi a le feu vert pour s’élargir à 1200 m2 , Intersport pour s’installer à côté, Distri-Center (de Moissac) pour prendre place en entrée de zone T.B., un Géant Casino étudie une possible installation, Mr Bricolage envisage de s’étendre.
Par ailleurs, ouverture prochaine d’un supermarché Aldi et peut-être d’un hôtel, à côté du Lycée, route de Toulouse.
D’autres projets :
  • La piscine d’hiver : selon M. le Maire, elle représente un investissement et un coût de fonctionnement trop élévé pour une commune, et même pour la communauté de communes Castel-Moissac ; idée nouvelle : le Conseil Général proposerait de construire une piscine couverte à St Nicolas, dont nous pourrions profiter moyennant les coûts de déplacement, le fonctionnement restant à charge du CG.
    Cette solution pose 2 problèmes : tous les contribuables du département vont financer la piscine de l’ouest du département ; est-ce équitable ? quand notre piscine d’été va devoir être réhabilitée n’allons-nous pas nous contenter de celle de St Nicolas. Comment nos jeunes pourront-ils s’y rendre aisément ? Est-il raisonnable de multiplier les transports ?
  • Ancienne clinique à aménager en résidence pour personnes âgées et centre médical ou de soins au rez-de chaussée.
  • Rassemblement des ateliers municipaux dans l’ancien Sarfati appartenant à Pyrolave (racheté par Mobalpa).
  • Le Centre de loisirs pour les enfants est mis en attente en raison du coût d’investissement (3M€), mais surtout en raison de celui du fonctionnement. (voilà bien un choix politique qui prouve qu’il n’y a pas volonté de mettre en commun les moyens collectifs au service de ceux qui ont besoin d’une aide temporaire). Il faudra se contenter pour quelques années encore de l’accueil actuel en différents lieux de la ville. Un autre prétexte invoqué pour ce choix est la diminution du nombre de demandes ; serait-ce le reflet d’une baisse démographique chez les enfants ou une restriction de budget des familles qui « se débrouillent » autrement, laissant parfois des enfants seuls chez eux.
    Parmi les sujets qui inquiètent :
  • A Gandalou, l’utilisation et l’évolution de l’aérodrome ont été abordées. D’une part les exercices de voltige actuels ne sont pas du goût de tous, d’autant que ce sont des avions d’autres clubs qui viennent se défouler. Voir le responsable du club, M. Déodat.
    Quant à l’évolution, il ne s’agit que d’améliorer la sécurité des lieux et des utilisateurs de cet aérodrome de loisirs. Tout autre projet ne serait que rumeur infondée. « Il n’a jamais été question d’y faire atterrir des A320 ; la lettre du Directeur de l’Aviation Civile n’a pas de valeur, ce dernier ayant développé des propos fantaisistes dont il ne faut pas tenir compte. C’est un administratif qui n’engage pas sa responsabilité » Voilà comment M. le Maire tend à se débarrasser de la question en dénigrant les administratifs. C’est une pratique coutumière de sa part.
  • A Gandalou encore, les travaux de sécurité à réaliser par les propriétaires de maisons situées dans le périmètre élargi autour des installations Butagaz sont à leur charge. Pour défendre la société Butagaz et se protéger aussi, M. le Maire a précisé que la dite société avait acheté 4 fois plus de terrain (63ha) qu’il n’en fallait pour assurer la sécurité des riverains au moment de son installation, et que tous les riverains avaient été consultés sur leur souhait de rester ou de déménager. Le Maire s’est engagé à faire voter en CM un allègement des taxes foncières pour ces propriétaires victimes.
  • A Bénis, c’est le tracé de la LGV qui a encore été évoqué : rien de neuf après une réunion en préfecture, si ce n’est passage au Sud du faisceau ; seule info, le Préfet viendra sur le terrain pour rencontrer la population de Bénis. Pas de réponse aux questions telles : quel soutien ? comment faire pression ? Pour sa défense, le maire prétend avoir averti les concitoyens depuis 2003 … ?
  • Concernant la ferme photo-voltaïque que la société EDF-Energies Nouvelles veut installer en zone de St-jean et pour laquelle nous avons exprimé notre réticence, l’enquête publique n’a pas révélé de véritable opposition ; mais la ,décision revient au préfet, seul maître en matière d’environnement.Enfin, interpellé sur le fonctionnement de la démocratie dans la commune, M . le Maire a répondu qu’il y avait suffisamment d’associations pour ne pas avoir besoin de créer des comités de quartier. Or la plupart des assos sont bien éloignées des problèmes collectifs et restent neutres afin de pouvoir bénéficier des subventions municipales. Elles n’ont nulle vocation à faire émerger les souhaits des Castelsarrasinois. Donc la réponse était inadaptée et volontairement cassante. D’ailleurs l’état d’esprit de ces réunions se voulait bon enfant, M. le Maire , enfant de la ville, embrasse ses concitoyennes, tutoie ses concitoyens, enfin règne sur son monde de façon paternaliste, n’acceptant aucune contradiction.
Résumé rédigé par Françoise Tardin qui a suivi la majorité des réunions de quartier pour savoir quels étaient les soucis des gens de la commune et participer en connaissance de cause au débat de gestion municipale, si celui-ci s’ouvre véritablement un jour.

4 commentaires:

  1. Bonjour,
    je voudrais m'expimer au sujet de la "ferme photo voltaïque" il faut savoir que la vie d'un panneau est d'environ 7 ans , qu'il faut une véritable charte pour dépolluer les vieux panneaux , si ce sont des panneaux "au sol" le terrain est "stérilisé" pour un rapport énergétique pas évident , d'un point de vue paysan c'est une hérésie et un changement de destination des terres dont les élus ne mesurent pas , ni l'importante , ni l'impact, dans l' Allier nous avons fait avorter le projet , nous y avons préféré les hangars à toiture photo voltaïque moins impactant en testant très vigilant sur la dépollution des panneaux en fin de vie car cela va devenir très vite un gros problème

    Jean claude Depoil

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Jean Claude,
    Merci pour ton commentaire. Je fais suivre à nos élus, pour la suite à donner sur notre communauté de communes.

    RépondreSupprimer
  3. Réponse de nos élus à Jean Claude:
    Nous sommes sur la même position que M.Depoil et nous l'avions exprimée au commissaire enquêteur, lors de l'enquête publique

    RépondreSupprimer

Vu sur Dailymotion: Biodiversité interdite ! Résistance Paysanne

Les graines naturelles sont hors la loi ! Un paysan n'est pas autorisé à en commercialiser les fruits et légumes. Est jugé délinquant tout paysan offrant ou échangeant des graines hors catalogue géré par Monsanto, Syngenta, DuPont, Limagrain...Ils sont 10 à contrôler la majorité des semences de la planète.

Précisions importantes sur la législation :
http://www.dailymotion.com/video/x79los_semons-la-biodiversite-2_news

Les semences paysannes sont celles que l'on ressème d'année en année, les adaptant progressivement aux méthodes de culture et aux terroirs. Elles ne sont ni des variétés " fixées ", ni des variétés " homogènes " ou " stables " comme celles inscrites dans le catalogue officiel des semences légales. Jargon juridique qui n'a aucun fondement, et dont le seul intérêt est de permettre aux jeunes multinationales(150 ans) de détruire 10 000 ans d'agriculture. Les gens aux commandes de ces tristes entreprises peuvent ainsi assouvir leur pathologique soif de monopole et de pouvoir.

Des paysans courageux et déterminés défendent en toute illégalité la biodiversité.

Extraits de "La Télévision Paysanne"
Bastion de l'information sur ce qu'il se passe dans nos campagnes.
Jetez y un œil, ça commence à chauffer...
http://www.dailymotion.com/latelevisionpaysanne

Face à la crise, pour les chanceux ayant un jardin, tâchez de les BRFiser (Cf favoris) et d'acheter des graines reproductibles, car celles de carrefour ne repoussent pas.
http://www.kokopelli.asso.fr/
http://www.biaugerme.com/
http://www.semencespaysannes.org/

Art.35 (1793) de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

Réunion collectif des riverains du Ticol/Saur du 25 mars 2009

INVITATION et C.R. de la Réunion du Comité des riverains du Ticol/Saur
Le 25 Mars à 19h00, nouvelle rencontre d'une délégation de riverains du Ticol et de deux responsables (régional et local) de la Saur.
Compte rendu: Le bio filtre à été changé. Le site a eu un problème électrique apparemment dû à un manque de puissance, un artisan électricien du comité s'est proposé pour appréhender le problème. Pour palier un groupe électrogène prendra le relais. Un problème de maturation est certainement à l'origine des odeurs du mois en cours. Une prolongation de la fermentation d'une semaine semble être la solution. Le problème des mouches : traitement par insecticide, un traitement plus écologique est envisagé (pièges à mouches). Un observatoire va être créé, les personnes volontaires peuvent se faire connaître par l'intermédiaire de l'adresse courriel du blog: vivre.ensemble.castelsarrasin@gmail.com. Une formation prévue le samedi 18 avril de 8h00 à 12h00, sera assurée par un formateur d'un bureau d'études spécialisé. La domotique est envisagée pour l'ouverture et la fermeture du portail, pour limiter au maximum les effluves du local. Dans le cadre de la semaine du développement durable, une opération portes ouvertes aura lieu sur le site de la Saur au Ticol à Castelsarrasin, le Vendredi 3 Avril de 13h00 à 17h00. N'hésitez pas à venir nombreux pour mieux comprendre le fonctionnement de cet établissement...

Réunion du 19.11.08-collectif riverains Ticol/s.a.u.r.

Réunion à nouveau positive. De part la motivation des cinq représentants du collectif et la bonne volonté des deux responsables de la saur présents, le fumet du site s'estompe...D'ici le printemps prochain l'odeur ne devrait être incommodante... Reste le problème de la lagune: en cas de forte pluie le trop plein part au fossé!?...Affaire à suivre...
Des réunions par quartier pour la formation de quelques riverains volontaires, afin de reconnaître les odeurs de la plate forme de compostage, vous seront précisées ultérieurement. cliquez sur l'image pour agrandir-->
 
 
Posted by Picasa

Réunion du 18.9.08, collectif riverains du Ticol/responsable S.a.u.r.

Après différents tests techniques qui ont permis de cerner ce problème de nuisances, le responsable régional de la saur assure à la délégation du collectif des riverains,qu'il attend le financement pour commencer les travaux d'amélioration du système de ventilation du bâtiment et le ré-aménagement des surfaces du site, afin de diminuer au mieux les nuisances.
Mise en place d'une commission "observatoire des nuisances" et d'un livre de bord pour une meilleure réactivité en cas de nécessité.
Prochaine réunion le 18 novembre 2008 à 19h00

Nuisances de l'unité de bi-compostage de la SAUR

Assemblée générale constitutive

Castelsarrasin, le 29 mai 2008 Cliquez sur l'image. Les statuts ont été officialisés le 6 juin 2008

Le film à voir...

"Le pouvoir ne souhaite pas que les gens comprennent qu'ils peuvent provoquer des changements" - Noam Chomsky

cliquez sur les liens:

http://www.lesmutins.org/chomskyetcompagnie

Là-bas si j’y suis

Les Mutins de Pangée



Un autre aussi...

http://www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com/

Non à la fermeture de la poste le lundi matin - clic sur le diaporama ci-dessus

Compte-rendu de notre élue:
"Lundi matin 24 novembre, six membres de l'association "Vivre Ensemble" ont pu constater que la fréquentation du bureau de poste de Castelsarrasin était régulière et nombreuse, et ce malgré le très mauvais temps qui sévissait. La plupart des usagers rencontrés déploraient cette annonce de fermeture du lundi matin qui doit prendre effet à partir du 2 décembre 2008. Pour certains même, elle posait un réel problème d'organisation. D'autres l'apprenaient et s'en étonnaient.

Il ne fut pas difficile de les inviter à signer une pétition réclamant le maintien de l'ouverture du lundi matin pour s'associer à cette revendication que tous jugeaient légitimes. Cette pétition recueillait 155 signatures, donc autant d'usagers de La poste pour ce lundi matin !
Parallèlement, notre association demande à Monsieur le Maire
d'impliquer son Conseil Municipal pour demander une révision de la décision prise par Monsieur le Directeur de la Poste de Castelsarrasin afin de défendre les intérêts des administrés.
Nous poursuivrons notre démarche jeudi 27 novembre, jour de marché ; puis munis de ce témoignage de demande collective, nous demanderons à rencontrer le Directeur de La Poste afin de tenter d'obtenir la réouverture. "

Remarque : 155 usagers en 3,5 h ; cela induit 4 min/opération d'usager. C'est un service sans discontinuité pour les 3 guichetiers. La fermeture du lundi matin alourdira l'après-midi ; le nombre de guichets ne peut-être multiplié par 2 dans notre poste! - Françoise Tardin